Actualités Chrono

Infos PMU

Actualités PMU

Quinté du samedi 22/09 : Exploit de Pauline Mengès Antoine !

Après son premier succès dans un quinté mardi dernier à Compiègne avec Golden Rajsa, Pauline Mengès Antoine a donc réussi l’authentique exploit d’en remporter un deuxième 4 jours plus tard. En effet, Zavrinka (12 - M. Barzalona) est parvenue à conserver le plus court des nez, face à Cazaline (4 - M. Guyon) dans notre quinté de ce samedi 22 septembre à ParisLongchamp, le Prix Carrus – Grand Prix des Bénévoles (Handicap divisé – Première épreuve – Réf : + 19 – 3 ans – 55.000 euros – 1600 mètres – 16 partants - Grande Piste – 3ème course à 15h15). Disputé dans un terrain bon-souple (3,3) avec une lice à 27 mètres, cet évènement a donc tenu toutes ses promesses…

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

Anthony Barrier
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Galop - Haies - Intemporel - Groupe 3 - France - Obstacle

Prix de Compiègne : une aubaine pour The Stomp

Troisième de l’édition 2017 de ce Prix de Compiègne (Gr.III), The Stomp a toutes les raisons d’espérer monter cette année sur la première marche du podium en l’absence de plusieurs ténors sur les haies de la butte Mortemart.

A l’aube du meeting automnal d’Auteuil, une véritable série noire a touché les champions sur les haies d’Auteuil, de sorte que De Bon Cœur, Alex de Larredya ou encore Device ne se produiront pas en piste au cours des prochaines semaines. Du coup, le clan tricolore est en quête de repères en vue des grandes échéances à venir.

Mentor des deux premiers nommés, François Nicolle ne manque pas de ressources au sein de son écurie et détient peut-être la clé en étant doublement représenté. Après avoir conservé son titre dans le Prix Romati (Gr.III) fin avril sur le steeple de Compiègne, The Stomp (4- T. Gueguen) n’a pu en faire de même dans le Prix Dawn Run (listed) ici-même, ne pouvant contrer Bonne Elève, partie depuis goûter aux joies de la reproduction. Il sera accompagné par Dalia Grandchamp (11- S. Colas), troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr.I) avant de se contenter de la septième place dans le Prix La Barka (Gr.II). L’homme de Saint-Augustin nous apprend : « Avec The Stomp, je n’ai rien à courir ou presque… Jeudi c’est un 3.900 mètres à Auteuil, une piste qui n’est peut-être pas sa préférée. En revanche, en valeur, il est juste en dessous des meilleurs hurdlers et, en termes de condition, il est prêt pour cette rentrée. Dalia Grandchamp me semble également bien, même si elle va sûrement avoir besoin de cette course pour monter les marches. On va voir comment elle va faire. Maintenant, il est vrai qu’en termes de hiérarchie sur les haies, cela s’est éclairci ces derniers temps et elle peut donc réaliser un très bel automne au plus haut niveau. »

Ecarté des pistes près de deux ans, Le Grand Lucé (1- T. Beaurain) a effectué un beau come-back au printemps, prenant le premier accessit du Prix La Barka mais a ensuite été contraint de renoncer au Prix Dawn Run. Sachant bien faire sur la fraîcheur, et en étant suffisamment prêt, il est en mesure de jouer un premier rôle tout en retrouvant sur sa route l’irréprochable Izzo (8- B. Gelhay), troisième des deux courses de référence. Assurément deux candidatures à surveiller pour les premières places.

Absent depuis sa cinquième place dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr.I), Galop Marin (2- M. Regairaz) sera revu avec intérêt, ce qui sera par ailleurs le cas de Pop Art du Berlais (6- J. Reveley), jugé sur ses valeurs du début de saison dans les Prix Jean Granel (listed) et surtout Léon Rambaud (Gr.II). Maintenant, ils semblent venir pour le moment en retrait des candidatures précitées.

Issu de la rude école des gros handicaps, My Maj (3- Mlle N. Desoutter) essaiera de brouiller les cartes, n’ayant pas de marge mais appréciant le bon terrain et courant bien frais. Un objectif assigné également à Sainte Turgeon (10- J. Duchêne), plus spécialisée sur le steeple mais pas dénuée de moyens sur les haies, ou encore Capivari (5- J. Vana Jr), exporté au début du printemps. En revanche, la tâche s’annonce plus ardue pour Grand Départ (9- A. Lecordier), pas revu depuis l’hiver dernier, et Curly Basc (7- R. Schmidlin), lui aussi écarté des pistes depuis début décembre après deux chutes. Logiquement, ce parcours devrait leur être nécessaire avant de refaire parler d’eux.

 

Olivier Galant, 12/09/2018 18:00:00
Voir les partants
LETURF.fr
> Paris hippiques
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant