PROCHAINS DÉPARTS

  • Trot monté R5C8 . Prix Alain Mary
    20 000 €
    20h50 - 10 partants
  • Trot attelé R6C10 . Prix Antzinthepantz
    4 400 €
    21h05 - 11 partants
Actualités Chrono

Infos PMU

Actualités PMU

Quinté du dimanche 24 juin : Une Sérénade toujours ingambe !

Journée des champions ce dimanche 24 juin à Paris-Vincennes (7 groupes au programme !) avec un quinté relevé dans le Prix Bertrand Deloison (Prix de Grosbois – 5ème course à 16h10), épreuve à l’attelé sur les 2850 mètres de la grande piste (pour 6 à 10 ans n’ayant pas gagné 660 000 €, recul de 25 mètres à 330 000 €). Ils n’étaient plus que 17 en piste après le forfait de Diamond (7) et c’est donc la toujours ingambe, Une Sérénade (17- E.Raffin), qui s’est imposée, dominant les principaux favoris, à l'issue d'une superbe ligne droite.

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

Matthieu Abrivard
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Haies - Intemporel - Groupe 2 - France - Obstacle

Prix La Barka : Device ne craint personne

A la veille du Grand Steeple-Chase de Paris, l’hippodrome de la butte Mortemart propose un programme attrayant, samedi, avec en tête d’affiche le Prix La Barka, ultime préparatoire à la Grande Course de Haies d’Auteuil, prévue le 11 juin prochain. Après cinq années de suprématie étrangère, l’entraînement français peut espérer renouer le succès. Analysons plus en détail nos meilleures chances.

Avec le « Macaire » Device (3- J. Reveley), les tricolores ont une très belle carte à jouer. D’une régularité de métronome, le 5 ans de Magalen Bryant n’a pas connu la défaite cette année et reste notamment sur un courageux succès dans un groupe III, confirmant ainsi sa rentrée victorieuse du 5 mars. Présenté avec de la fraîcheur, il paraît capable d’aligner une troisième victoire d’affilée. Entraîné également à Royan, Alex de Larredya (1- G. Masure) constituerait également une priorité sur ce qu’il a fait de mieux. N’oublions pas que ce n’est autre que le vainqueur du dernier Grand Prix d’Automne (Groupe I). Malheureusement, il tarde à se retrouver. François Nicolle partage cet avis : « Il avait probablement besoin de courir lors de ses deux premières sorties de l'année. Pour autant, je vais être franc et ne suis pas totalement convaincu de son niveau actuel. Quelque chose me chagrine et je ne sais pas s'il sera totalement compétitif. » Par contre, la forme de Bosseur (4- K. Nabet) ne fait aucun doute. A l’arrivée du Prix Léon Rambaud, il aborde cet engagement avec de légitimes prétentions et verrait ses chances augmentaient en cas de pluie. C’est également le cas de Protekapril (11- D. Cottin), auteur d’une rentrée victorieuse à Compiègne mais nettement plus ambitieux ici. Comme Yoko (7- Farcinade), qui fait dire à Jean-Paul Gallorini : « Il paraît un peu surclassé dans cette épreuve mais il va encore prendre un billet. C'est un cheval généreux, qui donne toujours le meilleur de lui-même. » Capivari (9- R. Schmidlin), qui a désormais deux parcours dans les jambes, son compagnon de casaque, Champ de Bataille (5- D. Mescam), sur la montante.

Face aux « Frenchies » se dresse une coalition étrangère de cinq chevaux, emmenée par L’Ami Serge (2- D. Jacob), qui vient de renouer avec le succès à Sandown. Le « Mullins » Open Eagle (6- P. Townend) n’est sûrement pas là pour faire de la figuration. En revanche, cela s’annonce plus compliqué pour Shaneshill (10- R. Walsh), qui a besoin de rassurer, et Maximiser (8- J. Colliver), dont le retour en piste s’est soldé par un radical échec.

 

Olivier Galant, 20/05/2017 09:41:00
Voir les partants
LETURF.fr
> Paris hippiques
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant