publicité

PROCHAINS DÉPARTS

Actualités Chrono

Infos PMU

publicité

Actualités PMU

Quinté + mercredi 13/12 : Des premières chances à chaque poteau !

Ce Prix Poitou-Charentes met aux prises 17 concurrents répartis sur deux échelons de départ. Si les chevaux du premier poteau avaient dominé la situation l'an dernier, ce sont ceux handicapés de vingt-cinq mètres qui avaient remporté les cinq éditions précédentes, tout en fournissant la majorité des placés ! Mais, cette année, les chances semblent être équitablement réparties et notre sélection comprend quatre concurrents de chaque échelon !

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

Thierry Duvaldestin
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Trot Attelé - Après - Quinté - France

Premier quinté pour l'entraînement de Julien Dubois

Ce Prix de Saint-Jean-de-Monts (Attelé – Femelles - 42.000 euros – 4 ans – 2700 m. G.P.), disputé sur l’hippodrome de Vincennes, servait de support aux paris à la carte. Avant le coup, la «Bazire» Dastavia de Guez semblait offrir beaucoup de garanties. En finale, elle a beaucoup déçu ne terminant même pas dans la combinaison gagnante.

Elles n’étaient plus que quatorze partantes après le forfait de Dénébola Tégé (14). Dès le départ, deux concurrentes étaient disqualifiées (Darling d’Ardennes – 5 – et Drottning Viking – 3 -), alors que Daytona Dodville (n°10 – Mathieu Mottier) perdait un terrain considérable et se retrouvait très loin après 100 mètres de course. Dimitria de la Noé (n°12 – Gabrielle Gelormini) est, elle, partie, très vite et a animé les débats jusque devant les tribunes, moment choisi par Anthony Dollion pour prendre les commandes au sulky de Donostia de Lou (n°6). Accélérant en progression de la plaine à la montée, elle a donné un tempo régulier à la course avant de contrer l’attaque à 1000 mètres du but de la favorite Dastavia de Guez (n°4 – Jean-Michel Bazire). Après un mano à mano qui a duré jusque dans le tournant, on a senti que la pensionnaire de JMB n’était pas dans un grand jour, tentant même de se mettre à la faute. L’animatrice continuait dans son train et semblait pouvoir aller chercher la victoire. Sauf que Daisy Team (n°2 – J. Dubois), longtemps vue au sein du peloton, entamait un rapproché spectaculaire depuis la montée et avait d’énormes ressources à l’entrée de la ligne droite. En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, elle est allée cueillir un succès ridicule de facilité, qui ne restera pas sans lendemain, tant elle a vaincu avec de la marge. Donostia de Lou conservait aisément l’accessit d’honneur devant la surprenante Dune de l’Aunay (n°8 – A. Barrier), qui a été drivée aux petits oignons par son pilote. Longtemps pointée le long du rail, elle a progressé dans l’ultime virage sans faire d’effort avant de placer une belle accélération dans la ligne droite. La quatrième place est revenue à l’attardée de la première heure Daytona Dodville, qui a suivi comme son ombre Dune de l’Aunay dans sa progression après avoir recollé progressivement au peloton, suite aux longueurs perdues en partant. Son bel effort final laisse évidemment des regrets à son entourage et ses nombreux preneurs car, en s’élançant sur la bonne jambe, elle aurait lutté pour les premières places à coup sûr. Drapanie (n°11 – E. Raffin) est venue vite dans le tournant final, mais a été un peu gênée par la petite faute de la favorite avant de batailler avec cette dernière pour l’obtention de la cinquième place, sans se relancer complètement.

La note : Daytona Dodville (4e à 8/1)
Elle a perdu un terrain considérable en partant, s’élançant sur la mauvaise jambe. Très vite attardée, elle a recollé progressivement avant de fournir un bel effort du tournant final au poteau d’arrivée. Il est certain qu’elle aurait pu obtenir un meilleur classement, sans cette incartade en début de parcours.

La déception : Dastavia de Guez (6e à 28/10)
Elle était très appuyée au betting malgré les dires de son mentor Jean-Michel Bazire qui pensait qu’elle n’avait pas beaucoup de marge. Le «boss» ne s’est pas trompé, malheureusement pour ses nombreux preneurs. Elle est venue très vite dans le haut de la montée, a fait illusion pour un meilleur classement avant de faiblir dans la ligne droite.

Côté rapports, le site LETURF.fr a, une nouvelle fois, affiché les meilleurs rapports sur un jeu en 5 chevaux sans notion d'ordre (rapports pour 1 € sur la 1re course à Vincennes, le Prix de Saint-Jean-de-Monts
- LETURF.fr (Top 5) : 579,67 €
- PMU (Quinté désordre) : 115,50 €

Pourquoi ne pas tester jeudi 6 novembre le « Top 5 » sur le Prix de Blois à Vincennes (R1) ? Rendez-vous sur www.leturf.fr.

 

Stéphane Longubardo, 06/12/2017 14:40:00 CET
Voir les partants
LETURF.fr
> Paris hippiques
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant