PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Vendredi 23 Février 2018
R1C1 - 13h47 - ENGHIEN
Tirelire : 1 000 000 €
  • Cheval
  • Cocoon Age 1 Cocoon Age
  • Chini de l'Oison 2 Chini de l'Oison
  • Clovis Montaval 3 Clovis Montaval
  • Chef de Play 4 Chef de Play
  • Cabernet 5 Cabernet
  • Cavalino Sacha 6 Cavalino Sacha
  • Carthago d'Ela 7 Carthago d'Ela
  • Chaud Devant 8 Chaud Devant
  • Câlin de Glasnet 9 Câlin de Glasnet
  • Cyrus de Cayola 10 Cyrus de Cayola
  • Cachou d'Occagnes 11 Cachou d'Occagnes
  • Concerto Royal 12 Concerto Royal
  • Carioca 13 Carioca
  • Cliffhanger 14 Cliffhanger
  • Caballo d'Aure 15 Caballo d'Aure
Actualités Chrono

Infos PMU

Actualités PMU

Dossier spécial Grand Prix de Paris

Ce dimanche 25 février à Vincennes, aura lieu le troisième volet du triptyque hivernal : le Grand Prix de Paris (Groupe I - 4.150 mètres GP - 400.000 €).

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

Anthony Barrier
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Trot Attelé - Intemporel - Groupe 3 - France

Prix de Nevers (Gr. III) : Caprice du Lupin sans modération

Auteur d’un superbe meeting d’hiver, Caprice du Lupin va tenter de réaliser un coup de maître pour son coup d’essai dans les groupes à l’occasion du Prix de Nevers (Gr.III).

 

Annoncé comme la relève au sein de l'écurie de Jean-Paul Marmion, et à ce titre mis dans du coton jusqu'à présent, Caprice du Lupin (5 - Antoine Wiels) est visiblement à l'aube d'un grand exercice 2018. Déjà titulaire de trois victoires cet hiver, il n'a trouvé que l'excellent Cleangame pour lui faire mettre un genou à terre dernièrement dans le Prix de Champtocé. Une nouvelle fois, le danger devrait venir en priorité de l'entraînement de Jean-Michel Bazire. Plus à son affaire avec l'homme sur le dos, Chalimar de Guez (3 - Luca Gelormini) ne constitue sans doute pas une priorité, au contraire de son compagnon d'entraînement, le bien né Colonel (2 - Jean-Michel Bazire). Bien que n'ayant plus franchi le poteau en vainqueur depuis plus d'un an, le fils de Goetmals Wood compte des lignes intéressantes, notamment le 15 janvier où il était le dauphin de Caprice du Lupin. Avec le retour du « patron » à son sulky, la plus grande méfiance s'impose.

A l'instar de Darlhey du Rib (Jean-Loïc Claude Dersoir), de retour du trot monté, Cash Maker (12 - Sébastien Ernault) est contraint de rendre la distance mais n'en possède pas moins une chance de premier ordre. Ainsi, dans des conditions similaires, il vient de s'adjuger facilement le Prix de Dinan (Gr.III), couvrant son dernier kilomètre sur le pied de 1'10'', succédant au palmarès à des éléments comme Nimrod Boréalis ou Alderman. Sébastien Ernault indique : « C'est sa dernière sortie du meeting. Physiquement, il est toujours aussi bien mais il rend la distance à quelques bons éléments capables d'aller vite en tête. Ce ne sera pas évident mais, si l'on peut progresser dans un wagon, il a sa chance. »

Ecartée des pistes durant de nombreux mois, Chica de Joudes (8 - Alain Laurent) n'a pas tardé à retrouver la bonne carburation et, bien qu'elle se frotte cette fois aux mâles, détient une belle chance d'outsider. Ce sera par ailleurs le cas de Coffee Look d'Eam (1 - Franck Nivard), pas forcément heureux lors de son ultime essai mais plaisant lauréat auparavant. David Cherbonnel espère un rachat : « Sa dernière course est à effacer. En effet, cela s'est mal goupillé et l'état de la piste l'a desservi. Il est resté en bonne forme et cela me paraît jouable pour une place, même si l'on monte de catégorie. »

Les réguliers Cérenzo Turbo (7 - Jean-Philippe Monclin) et Coach Franbleu (9 - Loïc Guinoiseau), ou encore Dream de Nilrem (6 - Alexis Prat), aligné cette fois pieds nus après une petite rentrée à Lyon-La Soie. Alexis Prat, son driver, attend quelques progrès : « Il court correctement, sans plus en dernier lieu. Depuis, on s'est occupé de lui mais on a besoin qu'il nous remontre son vrai visage. Il sera pour cela déferré des quatre pieds et peut prétendre à un bon chèque. »

En revanche, plus titrés sous la selle, Coco de Rocha (4 - Jacques Bruneau) et Codie de Beaulieu (10 - Benoit Rouer) semblent découvrir une tâche délicate.

 

Revoir la ligne droite du Prix de Champtocé

Revoir la ligne droite de Brionne

 

Sylvain Collin, 15/02/2018 08:20:00 CET
Voir les partants
LETURF.fr
> Paris hippiques
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant