PROCHAINS DÉPARTS

  • Plat R5C1 . Prix de la Place...
    18 000 €
    16h10 - 13 partants
  • Trot attelé R1C7 . Prix des Seniors...
    21 000 €
    16h25 - 13 partants
  • Plat R5C2 . Prix de...
    15 000 €
    16h40 - 13 partants
  • Trot attelé R1C8 . Prix des Seniors...
    21 000 €
    16h55 - 12 partants
  • Plat R5C3 . Prix C'Est l'Eté
    14 000 €
    17h10 - 11 partants
Actualités Chrono

Infos PMU

Actualités PMU

Quinté mercredi 18/07 : Cimarron ou la vista d’Eric Raffin

Après le forfait du 10 Dalixoria, dix-sept trotteurs étaient en lice dans l’événement de ce mercredi 18 juillet à Graignes, le Grand Prix Hôtel du Grand Be Saint-Malo (Attelé – 5 à 10 ans – 2.700 mètres). C’est le moins argenté du lot, à savoir Cimarron, qui a mis tout le monde d’accord.

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

Eric Raffin
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Galop - Intemporel - Groupe 3 - France

Prix de Fontainebleau (Gr. III) : Wootton demeure invaincu

Installé très vite en tête, Wootton s’est montré accrocheur jusqu’au bout dans le Prix de Fontainebleau (Groupe III – 80.000 € - 1600 mètres MP – 3 ans), ce dimanche 15 avril à ParisLongchamp. En s’imposant, le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall conserve son invincibilité.

Cinq concurrents avaient pris part à cette préparatoire à la Poule d'Essai des Poulains ce dimanche 15 avril. Pas mal de professionnels s'interrogeaient sur l'issue de ce groupe III, vu le terrain annoncé alourdi. Apparemment, cette piste pénigle a convenu à Wootton (4 - Mickaël Barzalona). Installé rapidement au commandement, le fils de Wootton Bassett a imprimé le rythme qu'il voulait. Dans la phase finale, Olmedo (1 - Cristian Demuro), qui avait patienté dans son dos, côté corde, a tout fait pour le repousser dans ses retranchements. Le duel a été superbe, mais il fallait un vainqueur. De peu, le représentant de la casaque Godolphin a gardé le meilleur. Il conserve ainsi son invincibilité, en trois essais et fait la joie de son jockey Mickaël Barzalona, lauréat des deux premières rencontres de cette réunion. « Il avait envie d'y aller. Je l'ai donc encouragé, pour lui rappeler que j'étais avec lui. C'est un bon cheval, qui n'étais pas encore à 100 %. Il est né pour galoper à condition que le train de la course soit vif. Il est rapide en sortant des boîtes, ce qui permet de bien se placer rapidement dans un parcours

Olmedo défendait la couronne détenue par Jean-Claude Rouget, vainqueur de cette épreuve en 2017 avec Brametot. Malgré sa belle attaque dans la phase finale, le rejeton de Declaration of War s'est heurté à la combativité de Wootton. Il a conclu deuxième, loin devant Louis d'Or (3 - Maxime Guyon), qui avait galopé en quatrième position.

 

Laurent Notarianni, 16/04/2018 08:15:00
Voir les partants
LETURF.fr
> Paris hippiques
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant