PROCHAINS DÉPARTS

  • Trot attelé R4C7 . Prix Loïc Beauland
    20 000 €
    19h20 - 9 partants
  • Trot attelé R6C7 . Premi Glasny Goal
    1 500 €
    19h30 - 11 partants
  • Trot attelé R5C3 . Prix de Ménilmontant
    21 800 €
    19h35 - 9 partants
  • Trot attelé R4C8 . Prix de l'Amitié
    6 000 €
    19h50 - 16 partants
  • Trot attelé R5C4 . Prix Place du...
    12 800 €
    20h05 - 10 partants
Actualités Chrono

Infos PMU

Actualités PMU

Quinté dimanche 20/05 : On The Go à l’issue d’une vive explication

Le Grand Steeple de Paris servait de support au quinté ce dimanche à Auteuil. Une course de légende sur la distance marathon de 6000 mètres. Le plateau au départ était somptueux et la course aura tenu toutes ses promesses. Attendue au tournant et favorite Perfect Impulse (n°13 – T. Lemagnen) tenait son rang, mais rendait les armes à l’issue d’une vive lutte avec On The Go (n°11 – J. Reveley).

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

David Thomain
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Trot - Trot Monté - Intemporel - Groupe 2 - France

Prix Henri Ballière : un deuxième semi-classique pour Ezreal Jiel

Un peu plus d’un mois avant le Prix du Président de la République (Gr.I), objectif printanier des 4 ans sous la selle, ce Prix Henri Ballière (Gr.II) est une belle opportunité pour afficher ses ambitions, notamment pour Ezreal Jiel.

Force est de constater que la hiérarchie des trotteurs nés en 2014 est bien fragile, que ce soit à l’attelé ou au monté. Ainsi, aucun des vainqueurs de groupes I sous la selle n’est sur les rangs ce mercredi, pas plus qu’Evidence Roc, attendue le 1er juin sur la cendrée parisienne dans le Prix Lavater (Gr.II) après sa modeste sixième place pour sa rentrée dans le Prix René Palyart (Gr.II). L’occasion d’inscrire une ligne semi-classique à son palmarès est donc belle pour les seize trotteurs sur la grille de départ. Cela est déjà le cas pour Ezreal Jiel (14- M. Abrivard) puisque celui-ci remportait cet hiver le Prix Camille de Wazières devant Eagle Lignerie (8- M. Mottier) et El Diablo d’Aut (7- A. Barrier). Régulièrement en piste au cours des dernières semaines, l’élève de Jean-Luc Dersoir vient de remarquablement se comporter face à ses aînés et va s’aligner de nouveau déferré des postérieurs. Autant de raisons d’en attendre un très bon classement à l’arrivée de cette épreuve, sans pour autant négliger ses deux rivaux qui se dressent à nouveau sur sa route.

L’opposition est toutefois solide. Juste en dessous des meilleurs de sa promotion à l’attelé, ayant toutefois épinglé le Prix Ephrem Houël (Gr.II) cet hiver, Elite du Ruel (16- D. Thomain) va tenter de trouver un second souffle avec l’homme sur le dos, elle qui avait été disqualifiée dans le Prix de Vincennes (Gr.I). Franck Anne compte sur elle : « Elle termine à sa place dans le Critérium des 4 Ans. Elle a les allures pour aller au monté. Lors de son essai cet hiver, elle était trop légère avec le départ en descendant ; je vais pouvoir remédier à cela pour cette tentative. Elle devrait très bien courir. »

Egalement de la partie dans le groupe I hivernal, Elladora de Forgan (15- F. Nivard) se défendait bien pour conserver le second accessit. Modèle de régularité, la pensionnaire de Franck Leblanc vient de montrer sa forme en étant devancée de peu par Elusive Feeling (11- E. Raffin), tout en se classant devant Etoile de Bruyère (9- A. Lamy), elle fait partie des priorités. A noter que, contrairement à cette sortie, la dernière nommée sera cette fois alignée sans ses fers. Comme il s’agissait d’une rentrée, des progrès sont donc envisageables.

Disposant de lignes intéressantes avec l’homme sur le dos, Espella Védaquaise (12- Y. Lebourgeois) fait figure d’outsider séduisant mais il ne faudra pas négliger pour autant la débutante dans la discipline Elégantissime (13- Mlle D. Besse), celle-ci devant toutefois rassurer après plusieurs prestations en demi-teinte à l’attelé. Philippe Allaire nous apprend : « Avant de la faire rentrer éventuellement au haras, je tiens à essayer Elégantissime au monté. Elle sera à son affaire à main droite et a travaillé une fois à Cabourg sous la selle avant de refaire une tentative à la maison. Elle va tenter de se placer. De son côté, Espella Védaquaise se plaît à main droite et a très peu de fausses courses. C’est une occasion idéale de la remettre au monté, spécialité dans laquelle elle va courir pieds nus pour la première fois. Elle a réalisé une bonne rentrée et paraît vraiment bien. »

Venant de mieux courir que ne l’indique son classement, Elda du Rib (4- J.-L. Dersoir) va tenter de créer la surprise pour ses premiers pas à ce niveau, tout comme le compliqué Emilius de Play (10- A. Abrivard) qui ne compte qu’une seule sortie cette année mais sera déferré des postérieurs. Deuxième atout de l’écurie de Jean Luck, Eternal Star Jiel (5- G. Martin) aura sans doute rempli son contrat en s’emparant d’une place, ce qui semble devoir être également le cas d’Ermine d’Occagnes (6- M. Yvon) et Ezalyo Smart (2- F. Lagadeuc). Enfin, appliquée, Envolée (1- R. Derieux) tentera de pimenter les rapports alors que la tâche s’annonce délicate pour Espoir Anvalou (3- B. Rochard) au vu de ses prestations depuis de nombreux mois.

 

 

Olivier Galant, 16/05/2018 08:28:00
Voir les partants
LETURF.fr
> Paris hippiques
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant