PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Jeudi 28 Mai 2020
R1C6 - 13h50 - CLAIREFONTAINE
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Tonnencourt 1 Tonnencourt
  • Alba Power IRE 2 Alba Power IRE
  • Art Collection 3 Art Collection
  • Snooze Button IRE 4 Snooze Button IRE
  • Midnight Shine 5 Midnight Shine
  • Urwald (GB) 6 Urwald (GB)
  • Rimini 7 Rimini
  • Normandy Eagle (IRE) 8 Normandy Eagle (IRE)
  • Shere Calm 9 Shere Calm
  • Ecolo 10 Ecolo
  • Takuendo (IRE) 11 Takuendo (IRE)
  • Les Vertus 12 Les Vertus
  • Mrs Worthington IRE 13 Mrs Worthington IRE
Actualités Chrono

Infos PMU

Actualités PMU

Quinté du vendredi 29/05 : Alcoy, le challenger !

Nous sommes gâtés avec le quinté de ce vendredi 29 mai. Effectivement, des chevaux d’âges bien connus et d’un bon niveau vont en découdre dans le Prix Pythia. Une course disputée sur l’hippodrome de Laval et qui réunit seize éléments. On ne présente plus Alcoy (n°9 – Ch Martens), il va tenter de battre celui qui devrait être le grand favori : Violetto Jet (n°1 – F. Nivard).

Les tuyaux des pros

Retrouver l'interview du professionnel du jour

François Lagadeuc
Ecoutez-le ! 
Mots clés : Trot Attelé - Après - Groupe 1 - Quinté - France

Quinté du dimanche 23/06 : Bold Eagle entre dans l’histoire !

Quinté + de gala, ce dimanche 23 juin à Paris-Vincennes, avec le Prix René Ballière, un international, Groupe I, disputé dans la 3ème épreuve du programme, à 15h15. Plus que 12 partants derrière les ailes de l’autostart (2100 mètres), après le forfait du 12 Cobra Bleu, des chevaux de 4 à 10 ans, ayant gagné au moins 160 000 €. Le champion Bold Eagle (1- B.Goop) tentait la passe de quatre dans cet événement, contrat rempli, et de bout en bout ! Le crack n’est pas mort ! Il entre dans l’histoire, sous les hourras d’une foule en délire, et pour la grande satisfaction de son entraîneur, Sébastien Guarato..

Hors norme, exceptionnel, Bold Eagle (1) entre dans l'histoire, remportant un 4ème Prix René Ballière ! Vite installé en tête, il l'a fait d'un bout à l'autre du parcours, sans trembler. Sébastien Guarato était aux anges : « Vous savez, les gens ne se rendent pas compte. Gagner un Groupe I, c'est compliqué, alors 16 ou 17 ! Je ne suis pas rancunier, mais il a été critiqué et enterré un peu vite... Il est revenu comme avant, on a tout changé, il fallait le faire. C'est un vrai champion, il a serré les dents dans la ligne droite pour garder l'avantage jusqu'au poteau. Sachez que je n'ai jamais douté ! »

Il résiste donc, jusqu'au bout, au crack de Jean-Michel Bazire, Looking Superb (9) qui a fait des frayeurs à ses preneurs, se montrant fautif en début de course. Vite remis, il a bien tenté de venir attaquer en montant, mais Bold Eagle (1) était bien le plus fort aujourd'hui, et puis le numéro 9 derrière l'auto n'était pas un cadeau... Sans oublier qu'il a dû faire beaucoup d'efforts, en épaisseur. Jean-Michel Bazire a tout fait dans les 150 derniers mètres, en vain.

Derrière ce duo, superbe fin de course de Détroit Castelets (13- M.Abrivard) qui confirme pour l'occasion qu'il est bien revenu à un très bon niveau. Longtemps attentiste à l'arrière-garde, il finissait en bolide, tout en dehors, obtenant une belle place sur le podium. On ne l'attendait pas à pareille fête, avant le coup... Quelques mètres plus loin, il gagnait, comme le déclarait Jean-Michel Bazire, après l'arrivée.

Toujours bien placés le long de la corde, dans le sillage des leaders, Orlando Jet (11- R.Haller) et Tessy d'Eté (10- F.Nivard) sont à créditer d'une belle ligne droite, terminant respectivement quatre et cinquième. Les deux ont toujours figuré, fournissant leur valeur à ce niveau de la compétition. D'autant plus facilement que Délia du Pommereux (7- D.Bonne) prenait le galop, alors qu'elle passait à l'attaque, au début de la ligne d'arrivée.

La sixième place revenait à Billie de Montfort (8- G.Gelormini), toujours aussi brave, et qui a terminé courageusement, en retrait.

Disqualifiés : 2-4-5-7

La note : Détroit Castelets (13- M.Abrivard) 3ème à 21/1

Quel finish ! Encore attardé en haut de la montée, il mettait alors le « clignotant » dans le dernier tournant, avant de tracer une superbe ligne droite. Il termine en trombe, à l'extérieur, posant ses jalons pour les futures joutes estivales.

 

La déception : Tony Gio (5- E.Raffin) Dai à 10/1

Très chuchoté, après sa probante victoire dans le Prix Chambon P, il n'a pu confirmer, se montrant fautif en plaine, créant une vive déception.

Côté rapports, le site LETURF.fr, a une nouvelle fois, affiché les meilleurs rapports sur un jeu en 5 chevaux, sans notion d'ordre (rapports pour 1 euro), sur la 3ème course à Paris-Vincennes, dans le Prix René Ballière.

- LETURF.fr (Top 5) : 43,68 €                              

- PMU (Quinté désordre) : 18,00 €

Pourquoi ne pas tester demain, lundi 24 juin, le « Top 5 » sur la 1ère épreuve du programme à Maisons-Laffitte, le Prix Albine (R1) ?

Rendez-vous sur www.leturf.fr.


 

La rédaction, 23/06/2019 16:00:00
Voir les partants
Les réunions
> Du jour
> D'hier
> De demain
Mon espace
> Tableau de bord
Inscription
> S'inscrire
> S'abonner
Trouver votre journal
> trouverlapresse.com
Nouveau jeu
> Découvrez le Groupé Gagnant